Origines: Découverte

Ծագումը: Բացահայտում

Une histoire de courage humain et nos débuts

Մարդկային արիության և մեր ծագման պատմությունը

 

 

 

 

 

 

 

Accueil Plan du Site Nouvelles Critique Contact
   

Le Projet de Génocide

Reconnaître les Crimes contre l'humanité et le Génocide arménien - Lien avec l’ANZAC

La Honte d'Humanité

Génocide - un acte engagé avec l'intention de détruire, entièrement ou partiellement, un groupe national, ethnique, racial ou religieux est universellement considéré comme le crime contre l'humanité le plus mauvais. La Convention 1948 sur la Prévention et la Punition du Crime de Génocide (CPPCG) la punition du génocide est entrée en vigueur en 1951, mais le terme 'le génocide' est appliqué aux crimes plus tôt que ceci, y compris la Deuxième Guerre mondiale l'Holocauste.

Le génocide chrétien

Le génocide des chrétiens, des Assyriens et des Pontiques (Grecs d’Anatolie) a eu lieu de 1913 à 1925, entraînant la mort de plus de 2,0 millions de personnes. Des estimations chiffrent les pertes à:

Le grand incendie de Smyrne (1922): extermination des Grecs et des Arméniens, longtemps après la Première Guerre mondiale a pris fin.

 

 

 

 

 

Le génocide chrétien a eu lieu dans un contexte de guerres incessantes pendant les dernières années de l'Empire ottoman, et d'émergence de la Turquie après la Première Guerre mondiale.

Des missionnaires chrétiens (notamment), l'allemand Johannes Lepsius et l'Américains Clarence Ussher Americans et Asa Jennings), des officiers militaires allemands comme Otto Liman von Sander et des ambassadeurs comme l'Américain Henry Morgenthau et des allemands Hans von Wangenheim et Paul Wolff Metternich ont été témoins et ont rapporté le génocide chrétien comme une campagne d'extermination de race, mais l'Allemagne et le monde n'ont  rien fait pour l'arrêter.

En 2005 une résolution du parlement allemand statue que: Le Parlement allemand déplore les actes du Gouvernement de l'Empire ottoman au regard de la destruction presque complète d'Arméniens dans l'Anatolie et aussi le rôle peu glorieux du reich allemand face à l'expulsion organisée et à l'extermination des Arméniens qu'il n'a pas essayé d'arrêter. Femmes, enfants et personnes âgées ont depuis  février 1915 suivis des marches de la mort dans s le désert syrien (Preuves vidéo allemandes).

Sept Turcs de Questions de Génocide Ont dans le déni des difficultés à Répondre

La Turquie a niée le Génocide chrétien depuis plus d'un siècle, mettant en exergue que la mort de tant de civils résultaient de déplacements vers des endroits plus sûrs, ou d’une planification insuffisante , ou d’une réaction à des soulèvements arméniens et grecs ». Cependant cette position n‘est pas compatible avec les faits suivants:

  • le Génocide chrétien a été précédé de décennies de massacres chrétiens, y compris les Massacres hamidiens (1894-6) qui  persécutèrent et tuèrent des centaines de milliers de personnes;

  • un comité ottoman secret de dirigeants des  «Jeunes Turcs» a poursuivi une politique de discrimination raciale de 1913 pour transformer l'Empire multi-culturel en une nation réservée aux musulmans, par un processus appelé islamisation ou «turquisation»;

  • les Arméniens occidentaux ont été invités à inciter les Arméniens de l'Est à se soulever contre l'empire russe au Congrès 1914 arménien à Erzurum, mais ont naturellement refusé, tout en promettant fidélité à l'Empire ottoman;

  • les Arméniens occidentaux ont été invités à inciter les Arméniens de l'Est à se soulever contre l'empire russe au Congrès arménien de 1914  à Erzurum, mais ont naturellement refusé, tout en promettant fidélité à l'Empire ottoman;

  • plus de 200 intellectuels et dirigeants arméniens ont été assassinés le 24 Avril 1915 à Constantinople (aujourd'hui Istanbul), un jour avant le débarquement des Alliés à Gallipoli;

  • les 'déportations' de masse ont concerné uniquement des civils chrétiens comme Aurora Mardiganian, et non des musulmans et kurdes;

  • Les chrétiens ont non seulement été expulsés, mais aussi systématiquement massacrés par les Turcs et les Kurdes dans leurs villages, en transit, et quand ils ont survécu, ont connu  les camps de concentration, comme à Deir ez-Zor;

  • la plupart des civils ont été «expulsés» de zones non soumises à des conflits;

  • Les chrétiens (des civils et des hommes de l'Armée ottomane) ont été désarmés, tandis que l'on a donné àdes Kurdes et aux Musulmans des armes.  les équipes turques de criminels (chetti) ont été autorisées à attaquer des villages Chrétiens;

  • il y eut étonnamment peu de résistance des chrétiens aux expulsions avec des millions de personnes affectées (Sahag, Catholicos de Cilicia, des Arméniens même instruits pour ne pas résister), à l'exception des poches isolées dans des endroits comme Van et Musa Dagh en Anatolie orientale quand les nouvelles de massacres furent connues;

  • la loi de propriété 'abandonnée' a été ordonnée pour permettre  aux Turcs de profiter des Arméniens pour les forcer à partir  sous la menace d'une arme., sachant que 'les déportés' n’y retourneraient jamais (Le professeur turc Ugur Ungor discute le Génocide arménien et l'expropriation illégale de propriété arménienne); et

  • en mai 1918 l'armée ottomane a envahi l'Arménie orientale (actuellement la République d'Arménie) pour achever la destruction des Arméniens, mais a connu la défaite dans les batailles de SardarabadBash Abaran et Karakilisa.

Reconnaissance de Génocide arménienne par l'Europe

Reconnaissance de Génocide arménienne par les Voisins de la Turquie

Intellectuels turcs Courageux qui Ont Reconnu le Génocide arménien

Chronologie de Génocide

Trace de Trahison

La Traînée de Prix du sang de Génocide arménienne

La Menace d'Islam Radical

L'Extermination turque de Chrétiens Indigènes

La moralité de Génocide de l'Europe occidentale

Quand Génocide n'est pas Génocide

Le chef de la Turquie moderne, Mustafa Kemal (Atatürk) déclara que "le massacre et la déportation des Arméniens étaient l'œuvre d'un petit comité qui prit le pouvoir
(Septembre 1919)
.
"

En 1919, la plupart des «Jeunes Turcs» dirigeants de l’Ittihat ve Terakki (Comité Union et Progrès) ont été assignés en cour martiale par le sultan Mehmed VI. Au cours de ces procès, de nombreux anciens dirigeants ottomans, y compris les «Trois pachas '(le ministre de l'Intérieur Mehmed Talaat Pacha, le ministre de la guerre Ismail Enver Pacha, et le ministre de la Marine Ahmed Djemal Pacha, qui tous s’enfuirent de Turquie vers l’Allemagne après la première Guerre mondiale) ont été condamnés devant un tribunal ou par contumace à la mort ou l'emprisonnement pour leur rôle dans le génocide chrétien. Cependant, les verdicts ne firent aucune référence aux 77 dirigeants ottomans qui avaient été bannis à Malte par les Anglais, et beaucoup d'entre eux, de retour d'exil, obtinrent ultérieurement d’importantes responsabilités gouvernementales dans la République de Turquie.

La déportation des indigènes de leurs terres ancestrales n'est pas unique, il y a beaucoup de tristes exemples dans l'histoire, tels que les musulmans circassiens du Caucase déportés par l'Empire russe, ou les Indiens d'Amérique aux États-Unis. Cependant l’ampleur des actes perpétrés, tant en termes de morts, de biens spoliés, que de  démentis pendant plus d'un siècle font se démarquer le Génocide chrétien.

Conscience de Génocide Mondiale

Le Musée de Mémorial d'Holocauste des États-Unis fournit un premier outil de projet d'avertissement excellent pour identifier le génocide possible.

Institut de musée de Génocide arménien, Yerevan (Génocide arménien)

Tuol Sleng Musée de Génocide - un endroit de torture et mort pendant le génocide cambodgien.

Le Jour de l’ANZAC Nous nous tenons debout et pensons

«Le Jour de l’ANZAC Nous nous tenons debout et pensons» est une poésie en hommage aux millions de civils innocents qui ont perdu la vie pendant le Génocide chrétien. Que leurs âmes reposent en paix après un siècle de dénis....

On wind-swept hills the Turks await,
Among sweet thyme and bush ablaze,
From distant lands men know their fate,
From ships they stare to hell amaze.

They stood for right against our foes,
To fight the Turks Great Britain called,
An Empire dying, its final throes,
Killing its people, the world appalled.

Christian soldiers forced to fight,
For the Ottoman, threat to rear,
For the Pasha, using might,
Against Armenians, full of fear.

On ANZAC Day we stand and think,
Why fight here now, this blood stained cove?
Excitement gone, in a blink,
Into horror, brave men drove.

Now we read a mournful story,
Of tragedy and tales so bold,
But do we remember history,
Or only partial truth we’re told?

ANZAC soldiers, muddy trench,
Cry for our fallen; heaven sent,
The smell of dead and dying stench,
Weep also for the innocent.

You can hide it, fog of war,
Preaching murder it was not,
But it’s a truth we can’t ignore,
Christian suffering never forgot.

On ANZAC Day we stand and think,
Of sacrifice at Gallipoli,
But we fought for right, thus the link,
Blind to genocide we cannot be.

Len Wicks, December 2014

La fleur de myosotis a été choisie comme le symbole du souvenir de centenaire de Génocide arménien. Le symbole dépeint les 12 blocs en pierre du Mémorial de Génocide Tsitsernakaberd à Yerevan et les cinq pétales représentent les cinq parties du monde où des Arméniens trouvés l'abri après le Génocide, créant la grande Diaspora arménienne.

Le Pavot et le Myosotis

L'Intégrité de Leaders

Ceux-ci sont les leaders de nations éthiques, mais avec une moralité douteuse  -  ne reconnaissant pas formellement le génocide arménien, malgré leurs déclarations.

États-Unis Barack Obama

Premier ministre du Royaume-Uni David Cameron

  • 15 Juin 2015: "Let’s put human rights right."

  • Le 24 Mai 1915 la France, la Grande-Bretagne et la Russie ont fait une déclaration commune:In view of those new crimes of Turkey against humanity and civilization, the Allied governments announce… that they will hold personally responsible [for] these crimes all members of the Ottoman government...”

Premier ministre australien Malcolm Turnbill

Premier ministre de la Nouvelle-Zélande John Key


Le réalisateur de dessins animés d'Âge de Melbourne John Spooner dépeint l'hypocrisie du film de Russell Crowe le Radiesthésiste, en l’identifiant comme un déni de crime contre l’humanité.

Les Trois Singes de Gallipoli - Les dirigeants de la Nouvelle-Zélande, de l'Australie et du Royaume-Uni sont sourds, muets et aveugles, alors que le Canada, la France et la Russie alliés de la Première Guerre mondiale (et même les alliés  ottomans  d’Autriche et d’Allemagne) ont le courage de reconnaître le pire des crimes – le génocide.

La Turquie accuse effectivement des pays envahisseurs comme la Nouvelle-Zélande, l’Australie et le Royaume-Uni pour la mort des citoyens chrétiens, en disant qu'il fallait les «déporter»  dans le cas où ils soutenaient les Alliés («déporter» signifie tuer plus de 1,5 millions d'enfants arméniens, les femmes, et les citoyens âgés de sexe masculin non armés en brûlant, crucifiant, fusillant et autres moyens horribles,  volant leurs biens et  détruisant plus de 2.000 églises).

La vérité est que les Turcs ont massacrés des chrétiens indigènes, depuis qu’ils ont envahi l'Asie Mineure en 1064 en raison de leur foi, alors que la Nouvelle-Zélande, l’Australie et le Royaume-Uni tentait honteusement de calmer la Turquie, au lieu de défendre les droits de l’homme.

De peur que nous oubliions (le génocide des chrétiens - Arméniens, les Assyriens et les Grecs).

Note à l'intention des anciens combattants: les dessins de personnages représentent les dirigeants politiques NZ, australiens et britanniques, pas les courageux soldats Gallipoli, dont beaucoup ont reconnu ce crime contre l'humanité.

Note aux éditeurs: la bande dessinée peut être reproduit librement, mais doit avoir le crédit suivant: Len Wicks / Tigran Hakobyan. Une image plus grande est disponible à http://originsdiscovery.com/Cartoon%20French.jpg.

Vérités que certains politiciens ne veulent pas que vous sachiez sur le génocide chrétien

1.       Les Turcs n'étaient pas à l'origine de la Turquie – mais l’envahirent depuis l'Asie Centrale au 11ème siècle pour régner sur des terres où les Arméniens, des Grecs et des Assyriens avaient vécu pendant des milliers d'années.

2.       L'auteur de la Convention de Nations unies sur la Prévention et la Punition du Crime de Génocide Raphael Lemkin ont personnellement reconnu le Génocide arménien (Index d'Intégrité et Intégrité de Leaders).

3.       La ministre des Affaires Etrangères australienne, Mme Bishop, a publié une déclaration le 4 juin 2014 niant que la purification ethnique et le meurtre de millions de civils hommes, femmes et enfants chrétiens qui furent déportés par les soldats ottomans sous la menace d'une arme depuis leurs maisons ancestrales vers des camps de la mort est un génocide. On demande au Ministre des Affaires Étrangères de la Nouvelle-Zélande pourquoi la Nouvelle-Zélande dit au monde qu'ils doivent être honnêtes du génocide, mais échouent à reconnaître le Génocide arménien.

4.       L'article 301 du Code pénal permet au gouvernement turc de sévèrement punir quelqu'un comme Hrant Dink (assassiné), Ragip Zarakolu et and Serkan Engin discutant ouvertement du Génocide chrétien, donc les turcs ne connaissent presque rien du génocide chrétien (Turquie se classe 154e sur 180 dans l'indice de liberté de la presse établi par Reporters sans frontières).

5.       Pour chaque soldat de l’ANZAC qui est tombé, plus de 70 civils chrétiens innocents furent assassinés ailleurs dans l'Empire ottoman et leurs biens spoliés.

Déclaration Commune de Crime contre l'humanité par la France, la Grande-Bretagne et la Russie, 1915

Reconnaissance de Génocide arménienne par les USA, Cour internationale de Justice, 1951

Une histoire de deux génocides: l'hypocrisie des États-Unis

La déclaration hypocrite de la Nouvelle-Zélande au conseil de sécurité de l'ONU, le 8 juillet 2015

La Moralité de Leaders de la Nouvelle-Zélande

Lettre au Ministre Des Affaires Étrangères australien Julie Bishop

Lettre à Premier Ministre australien Malcolm Turnbill

Président du message de l'Arménie Serge Sarkissian au président turc Recep Erdoğan

Audition de Cour européenne des droits de l'homme sur le Génocide arménien

Quelle est la différence entre l'Empire ottoman et ISIS?
( Avertissement : images adultes)

Lecture Recommandée

Un génocide qui dérange, Geoffrey Robertson Q. C. - ce livre expose le fondement juridique et factuel et précise pourquoi les politiciens doivent reconnaître le génocide arménien pour ce qu'il est.

L'Arménie, l'Australie et la Grande Guerre, Vicken Babkenian et Peter Stanley - reliant les ANZACs avec le génocide des chrétiens.

Un acte honteux: Le génocide arménien et la question de la responsabilité turque, Taner Akçam - ce livre sur le génocide arménien est un travail universitaire germano-turc perspicace. Vidéo de Taner Akçam parlant du génocide de Chrétiens.

L'Esprit  des Lois : le Pillage de Richesse(Fortune) dans le Génocide arménien, Taner Akçam et Umit Kurt - Ce travail est relatif au   vol de propriété arménienne par l'État.

La honte d'un Turc à cause du génocide arménien, assyrien et grec, Serkan Engin - un poète turc vraiment héroïque qui raconte sa honte à l'histoire sombre des Turcs et leur déni de génocide.

Le Gallipoli Centenaire est une tentative honteuse pour masquer le génocide arménien, Robert Fisk - cet article par The Independent relate les événements du centenaire en Avril 2015.

Le génocide arménien, professeur Verjine Svazilian - témoignages de survivants du génocide.

Nous ne devons pas oublier la souffrance de l'Arménie, Xander Lucie-Smith - Héraut Catholique.

La Rivière Rouge documentaire.

Le Cent Promenade Ans : une Odyssée arménienne, un roman par Dawn Anahid MacKeen.

Pourquoi le génocide des chrétiens est-il pertinent aujourd'hui? Un court essai de l'auteur d'Origines: Découverte, Len Wicks